Catherine Ringer à la Carène

En voilà une date que j’attendais depuis le mois d’Aout dernier, où j’avais eu la chance de voir le concert de notre ex Rita Mitsouko nationale. J’avoue que ce jour là, son set m’avais laissé sur ma fin. Sans être pour autant aussi assassin que certaines presses, la grande Catherine n’avait pas réussi à me faire voyager…bref elle n’était pas dans un grand jour..du moins c’est ce que j’esperais….

Me revoilà donc trois mois apres, à attendre frénétiquement en bord de scène le début du spectacle. Et dès l’entrée de l’artiste, j’ai compris que la date du mois d’aout allait très vite passer aux oubliettes. Energique, charmeuse avec son public, elle a varié ses nouveaux titres et les reprises bien evidemment indispensables des Rita Mitsouko.

Il est évident que Catherine Ringer commence une nouvelle vie, celle de l’après Rita Mitsouko, avec de nouvelles chansons.
Diva rock, héritière du grand cabaret et toujours punk dans l’âme, elle était la Rita et Fred Chichin le Mitsouko. Ou l’inverse. Excentriques et excesssifs, les Rita ont créé cet alliage unique, fait de gouaille, de punk, de funk et de rythmes latins, et d’une touche de bal pop franchouillard et fantaisiste qui a sauvé la pop française du gnan-gnan de ambiant. En dynamitant tous les styles, ils ont donné du grain (de folie), du souffle et de la crédibilité au rock français, à la chanson, à la variète, à la java, au burlesque, à tout ce qui a pu se passer en France musicalement, décomplexant au passage les générations à suivre.
Le nouvel album de Catherine Ringer, désormais solo, révèle une chanteuse en pleine forme. 30 ans de chant et un grain de voix toujours unique, un brin violent, un brin dérangeant. Elle n’est plus triste, toujours aussi peu encline à la retenue, et c’est comme ça qu’on l’aime… A noter, elle partage certains titres avec son guitariste de fils Raoul Chichin.

Toutes les photos : Catherine Ringer
Remerciements à :Quai Ouest Musiques / La Carène
Copyright Erwan Raphalen pour
Please follow and like us:
0

Leave a reply

Your email address will not be published.