Festival Bebop 2014 – Le Mans

Vendredi 14 Novembre :

_DSC2465

OY ouvre le bal sur la petite scène et son son futuriste  venu d’Afrique va rapidement attirer le public. Habituellement accompagnée d’un batteur Joy Frempong( mais absent pour des raisons de santé) ,la chanteuse  ghanéenne évolue seule ce soir.

OY nous emmène en voyage , dans un périple électronique teinté de soul, de jazz et d’ambiances africaines.

C’est au cours de nombreux voyages en Afrique que Joy a trouvé l’inspiration pour écrire ses chansons, utilisant ensuite ces expériences pour les transposer en musique.

Le résultat est bluffant et très agréable à écouter en live.

Son premier album, « First Box Then Walk » sorti en 2010. Elle revient en 2014 avec « No Problem Saloon »

 

_DSC2525

 

La rue et ce qui nous entoure c’est leur source d’inspiration. La Rue Kétanou est un trio français qui sévit depuis une quinzaine d’années  et ils viennent défendre leur 6 ème album « Allons Voir ».

Le groupe s’illustre avec une musique populaire rythmée avec humour et habilité.

Dès le début du concert le ton est donné avec une jolie promotion pour les web radios et autres radios associatives qui osent des programmations ambitieuses. C ’est d’ailleurs dans cette démarche que les 3 musiciens inscrivent leur  succès avec aucune diffusion en radio FM.

Sur une scène épurée le trio s’habille de magnifiques lumières et font danser la foule !

_DSC2704

 

St Lô est sans conteste la révélation de cette première première soirée et le groupe a fait l’unanimité.

Ovni mêlant habilement le blues rock, le hip hop et l’électro, St Lô est naît de la rencontre entre Brooklyn et Lorient !

Mezz Walidah, au chant, vivra toutes ses chansons du début à la fin, avec une voix soul chaude et puissante, ainsi qu’une gestuelle stylisée et un rythme frénétique. Elle est accompagnée de 2 musiciens / programmateurs bretons qui modèlent un son sombre, profond et d’une extrême finesse.

_DSC2810

La combinaison est ici parfaitement équilibrée, avec cette émotion presque palpable qui vous fait vibrer tout au long du set.

Le public du BeBop est conquis et en redemande !

_DSC2840

 

Groundation est devenu en quelques années un groupe incontournable de la scène reggae roots.

Connu pour être aussi une des meilleures performances scéniques au monde. Rien que ça !… Comme quoi la Californie, d’où sont originaires les trois membres créateurs (Harrison Stafford – chant guitare, Ryan Newman – basse et Marcus Urani – claviers) ne produirait donc pas uniquement du punk-rock.

_DSC2896

 

_DSC2908

 

Leurs compositions oscillent ente entre le jazz, le reggae et la soul.

Cela tourne très vite en démonstration musicale sans interaction avec le public qui lui semble déjà convaincu. N’étant pas fan de ce mouvement musical j’ai eu du mal à apprécier le spectacle à sa juste valeur. Néanmoins sur scène j’en conviens qu’il y a d’excellents musiciens mais pour moi la critique s’ arrêtera là car je n’ai pas pu rester tout le concert …

 

 

 

 

 

 



Samedi 15 novembre :

_DSC3034

 

 

Début de soirée très prometteur avec ALB qui ouvre la soirée de clôture du festival. Derrière ce nom de scène se cache Clément Daquin qui est accompagné par Raphael son batteur._DSC2978

 

ALB propose une pop radieuse, acidulée qui nous renvoie vers des souvenirs d’ados : l’univers simple touche en plein cœur. Son dernier album « Come Out! It’s Beautiful » est un bijou au _DSC2995

croisement de la pop et de l’électro avec une diversité dans les rythmiques qui surprennent à la première écoute mais qui s’apprécient d’autant plus.

 

 

 

 

_DSC3143

 

Les mots vont me manquer pour décrire le nouveau show époustouflant d’ EZ3kiel afin de soutenir leur nouvel album « LUX » ! C’est une explosion sonore, graphique et visuelle  pour créer de magnifiques  ambiances  autour  d’un  style plutôt post rock flirtant même avec le trip hop.

_DSC3109

J’ai été fasciné par la cohésion juste parfaite entre le son et les lumières, chaque instrument et ces crescendos étant combiné avec un nouvel effet lumineux étincelant.


_DSC3082

Avec EZ3kiel le show est hallucinant de maîtrise et d’exactitude… Un moment magique et intense ! A revoir sans modération !

 

 

_DSC3300Tête d’ affiche de cette 28ème édition du Festival BeBop le groupe The Dø est très attendu ce soir . Plus envoûtante que jamais Olivia  hypnotisera l’assemblée dès son entrée en scène et ce  jusqu’aux dernières notes.

Au sein d’un décor surréaliste la voix cristalline de la chanteuse enchaîne les titres de l’album «  Shake Shook Shaken » .

Effectivement le parti pris est donc de jouer principalement  leurs _DSC3362derniers morceaux puissants et de proposer les plus anciens avec parcimonie .Ce choix s’avère plutôt excellent.

 

La scène est alors un écrin de velours très vaporeux où Olivia nous enveloppe de son magnétisme.

 

 

_DSC3424

 

Tous les photos ICI 

Texte et photos : Nathalie Augeron / Pix on Stage 

Remerciements : Festival BeBopOYLa Rue KétanouSt LôGroundationALB, EZ3kiel, The Dø

Please follow and like us:
0

Leave a reply

Your email address will not be published.