La Route du Rock – Collection Hiver

La route du Rock est comme la mode, elle se compose de plusieurs collections. Une collection été qui a lieu en plein air et au mois d’août et une collection hiver au mois de février et en salle. Cette année, j’ai la chance d’assister à la soirée du vendredi avec une belle affiche : Bryan’s Magic Tears, Kelly Stoltz, Girls In Hawaii, Concrete Knives et Park Hotel.


Une collection Hiver bouillonnante…

À la montée de Bryan’s Magic Tears, la salle est loin d’être pleine, mais cela ne suffit pas à décourager les Parisiens de dérouler leur set dans une atmosphère saturée de fuzz, de réverbe et d’un duo basse batterie plutôt convaincante. Ambiance noise pop, Lo-fi parcoure la salle. Il y a un petit côté Pavement dans les compositions du groupe.

 

Après 45 min, c’est au tour de Kelley Stoltz de monter sur scène. Vétéran de la scène garage, ce compositeur prolifique a goûté à tous les genres : Pop sixties, rock garage ou psyché. Ici avec » Que Aura », c’est plus une pop garage joyeux et plutôt dansant qui nous est livré par le Californien. Très chouette moment que nous fait partager cet extraterrestre de la scène garage.

La salle est maintenant pleine au moment où les Belges de la formation Girls in Hawaii (qui sont la tête d’affiche de la soirée) entament leur concert. On a le droit à un mix de leurs deux derniers chefs d’œuvre : Everest et nocturne. Oscillant entre mélancolie et mélodie pop, les Bruxellois nous embarquent dans leur univers. Par moment, on retrouve un côté Radiohead dans leur façon de composer. En tout cas, ils ont su faire chavirer d’émotion la nouvelle vague avec leur simplicité et leur sincérité.

 

Place maintenant, à Concrete Knive qui sortent ce même jour (23/02/2018) leur second opus « Our Hearts » mélange de pop anglaise et d’afrobeat. C’est avec une belle énergie qu’ils entament leur set. C’est joyeux et dynamique, on ne peut s’empêcher de danser. Il fallait bien ça pour se remettre de nos émotions. Les morceaux sont soignés et maîtrisés avec un petit grain de folie qui envoûte le public. Espérons pour eux que leur nouvelle tournée les emmène aussi loin qu’en 2011.

 

Pour finir, ce sont les Anglais de Park Hotel qui vont clôturer la soirée. Basse élastique, claviers hypnotiques, guitares tranchantes, mélodies accrocheuses… voici les ingrédients de ces morceaux au groove irrésistible. Ajoutez à cela le grain de folie de la chanteuse/guitariste (Rebeca Marcos-Rosa) et vous passez une fin de soirée agréable.

 

C’est sur cette ambiance post-disco que s’achève ce vendredi de la Route du Rock Collection Hiver. Une belle soirée marquée par la prestation des deux groupes attendus : Girls in Hawaii et Concrete Knives.

Retrouvez toutes les photos ici.

Remerciements : La route du Rock, La Nouvelle Vague, Bryan’s Magic Tears, Kelley Stoltz, Girls In Hawaii, Concrete Knives, Park Hotel

Copyright Guénolé TRÉHOREL pour Live!!

Please follow and like us:
0

1 Comment

  1. by JohannaW on 16/03/2018  20 h 54 min Répondre

    Merci de votre initiative! 🙂

Leave a reply

Your email address will not be published.