Rendez vous en Terres du Son : pour sa 10 ème édition le festival prend des allures de grand (1/3)

Bienvenue sur le domaine de Candé à quelques kilomètres de Tours  qui ouvre ses portes chaque année au Festival  Terres du Son.

Une programmation léchée et variée pour ravir les oreilles des festivaliers venus en nombre cette année.

Des bénévoles investis et sympathiques, une organisation efficace permettent 3 jours de fête en musique.

 

Arrivée tardive sur le site après avoir braver le vent et la pluie sur la route.

Ce soir je choisis d’aller suivre 4 concerts dont 2 seront des découvertes pour ma part .

Belle entrée en matière avec le groupe Nasser qui lâche son style électro rock puissant en début de soirée. L’ambiance monte tranquillement grâce aux 3 marseillais particulièrement en forme ce soir.

Un show toujours aussi  efficace, parfaitement rodé : les morceaux s’enchaînent et électrisent  le public pour devenir « Out of Control » .

 

La soirée continue avec une des têtes d’affiche de cette 10 ème édition : Woodkid fait une halte en France au cœur d’une tournée internationale. Direction la grande scène où le public prend de la distance pour apprécier pleinement le visuel qui vient illustrer sa voix élégante et grave. Durant ce show douceur et énergie se mèlent avec subtilité.

Véritable artiste multifacettes,  Woodkid vient d’ailleurs de réaliser sa dernière vidéo illustrant le titre  » The Golden Age ».

La foule est charmée, se laissant emporter par les mélodies mais n’hésite pas à s’animer dès que les rythmes s’ accèlerent.

 

Au milieu de la nuit le public retrouve Ez3kiel qui ce soir exceptionnellement pour Terres du Son, a Carte Blanche .

Ils se présentent sur scène avec une formation élargie à 13 musiciens issus d’univers différents et complémentaires qui ont permis d’offrir un spectacle sonore hors du commun à leur public d’origine. Effectivement la promesse est tenue !

Par contre j’avais été tenté d’aller les voir pour leur  « visuel impressionnant » qu’ils semblent proposer à chacune de leur prestation mais ce soir je suis restée un peu sur ma faim. Musicalement c’ est  percutant , on en prend  pleins les oreilles ! J’ envisage tout de même d’aller les revoir en salle, afin d’avoir un point de comparaison et une critique plus affirmée.

Dernier concert de cette première journée, Breton, un collectif d’artistes britanniques que je découvre en live ce soir. Breton brouille les pistes avec une musique aux allures expérimentales en surfant sur différentes sonorités. Toutefois ils m’ont fait grandement penser à Foals ! Leur leader Mister Rappak s’impose sur scène et fait chanter les milliers de  couche tard.

1ère belle decouverte de ce festival, qui reverse encore bien des surprises sur les jours suivants …

D’autres photos ici 

Photos et texte : Nathalie Augeron pour Live!

Remerciements : Terres du sons 2014, Nasser, Woodkid, Ez3kiel, Breton

 

 

 

Please follow and like us:
0

Leave a reply

Your email address will not be published.