Une soirée avec les Papillons normands

Créé en 2001 , les Papillons de Nuit célèbrent cette année leur 15 ans d’existence dans le paysage culturel français . Les P2N font partie des événements incontournables du printemps et la programmation reste attractive. C’est sous un soleil inespéré que débute cette 2 ème journée de festival.

Saint Motel : Sous le soleil de Normandie le jeune groupe californien débute un set énergique qui va mettre les festivaliers en condition. Le thème est lancé pour cette 2 éme journée de festival , une ambiance plutôt rock! Pendant une heure ils vont chauffer le public déjà en nombre sur le site.

Saint Motel

Saint Motel

Saint Motel

Izia : De retour avec un 3 éme album  » La Vague », Izia met de coté son univers rock survolté pour proposer une ambiance plus électro bercée par des textes en français. Cette nouvelle approche fonctionne visiblement bien avec le public qui adhère aux « délires » de la fougueuse Izia. Sur scène elle fait le show avec une énergie incroyable peut être un peu « tout much » par moment. C’est incontestable,  la jeune artiste prend du plaisir sur scène et partage ces moments avec le public. Au final le mélange des genres fonctionne bien pour Izia mais il faut qu’elle reste sur des textes en anglais qui semble mieux coller à sa personnalité.

Izia Izia Izia

Triggerfinger : Les gentlemen belges font une escale en Normandie ce soir . Ils sont prêt a faire le show dans leurs costumes à paillettes et c’est avec classe qu’ils envoient du lourd ! La foule est au rendez vous pour mettre une belle ambiance dans laquelle Ruben Block ( Chanteur et guitariste ) ne va pas hésiter à se jeter. Grâce au groupe , son entourage et l’équipe du festival, j’ai passé une excellent concert , aux premières loges du début à la fin! Triggerfinger reste un groupe incontournable à découvrir ou à revoir très vite !

Triggerfinger Triggerfinger

Triggerfinger

 

Triggerfinger

 

 

Carl Barât and the Jackals : Cofondateur des Libertines Carl Barât revient avec une nouvelle formation pour proposer un punk riffé. Ces nouveaux musiciens qu’il a recruté sur le net apportent un sang neuf au projet et ainsi Barât renoue avec la nervosité de ses débuts. En live le rock est sauvage et exubérant.

Carl Barât and The Jackals Carl Barât and The Jackals

 

 

 

 

 

 

Carbon Airways : Un frère, une sœur et un ordinateur , voici les 3 ingrédients de l’incroyable épopée de ce duo électro punk qui ravage tout sur son passage. Ce sont encore des enfants et leur musique dégage une telle maturité à en faire pâlir plus d’un beatmaker !!! Découvert aux Transmusicales de 2011 ils sont aujourd’hui soutenus par les plus grands comme Nine Inch Nails, Rage Against the Machine ou plus localement Shaka Ponk.
La scène est à eux pendant 1 heure et cela va largement leur suffire pour retourner littéralement le festival. Tout le monde danse à l’écoute de leurs rythmes puissants.

 

Carbon Airways _DSC8682

 

Carbon Airways _DSC8783

 

Placebo : Doit on encore présenter ce groupe de la scène britannique ? Avec presque 20 ans de carrière derrière eux, le trio a prouvé  qu’il était bien plus qu’un groupe de la génération 2000. « Loud like love » est l’album de l’âge adulte pour Placebo en faisant place à une force sereine et tranquille . Sur la scène des Papillons de Nuit le groupe prend place pour un concert de plus d’ 1 heure 30 avec une set list où se déroule de nouveaux titres et quelques classiques revisités avec l’expérience de la maturité. Le meilleur moment reste « Bitter End  » qui a créé un mouvement de folie générale comme un appel au rassemblement.

Placebo

Placebo

 

C’est sur les dernières notes de Placebo que je quitte le site du festival … Tous les bénévoles attendent les anglais pour une haie d’honneur à leur sortie de scène.
Je pars avec de belles images plein la tête ( et dans ma carte mémoire), de la musique dans les oreilles ( au loin j’entends Fakear débuter son DJ set). C’est donc ça les Papillons de nuit : des sourires, de la bonne humeur et surtout du soleil en Normandie !

Textes et Photos : Nathalie Augeron ( Pix on Stage ) pour Live!

Les photos des concerts bientôt en ligne sur Live!

Remerciements : Live ! remercie toute l’équipe du festival Papillons de Nuit ainsi que tous les artistes ( Saint Motel, Izia, Triggerfinger, Carl Barât, Carbon Airways, Placebo )

Please follow and like us:
0

Leave a reply

Your email address will not be published.