Vieilles Charrues 2015 (jour 3)

 Jour 3 (samedi 18 juillet)

Troisième jour… Les jambes se font un peu sentir mais le plaisir d’être là l’emporte largement.

     DSC_9341 copy      DSC_5246 copy      DSC_9320 copy

A l’heure où j’arrive sur le site, Aurora est déjà sur scène. Tant pis… Pas de photos !

La scène Glenmor est prête a accueillir George Ezra. Ce garçon impressionne par sa voix de vieux chanteur de folk dans un corps d’ado. Auteur compositeur interprète, ce jeune anglais fait le job. Le public, connaisseur, est sous le charme.

                                     DSC_4931 copy                         DSC_4940 copy

   DSC_9295 copy                                                                                                 DSC_9294 copy

Autre registre, beaucoup plus revendicatif, Bigflo et Oli envoient leur rap avec une énergie sans faille. Ces deux frères toulousains proposent des textes, en français, qui ne laissent pas indifférent.

                      DSC_4974 copy          DSC_4980 copy          DSC_9315 copy

Un petit retour au calme avec la prestation des musiciens de Tony Allen Review. Des invités de marque rejoignent Tony Allen sur la scène Kerouac. Un grand moment d’émotion à l’arrivée de Damon Albarn (Blur, Gorillaz) et plus tard d’Oxmo Puccino. C’est leur seule date en France et le public le sait. Il est en communion avec les artistes. Du bonheur !

               DSC_4984 copy DSC_5000 copy DSC_5036 copy

Avant l’arrivée du prochain artiste, nous sommes invités à monter sur la géante scène Glenmor pour prendre quelques images… Excitation, bien sûr !

                                                         DSC_9324 copy      vieillescharrues2015

Calogero entre en scène sous les acclamations d’un public ultra compact tout acquis à sa cause. Les titres ultra connus sont repris en chœur par les milliers de festivaliers. On a les poils ! Un grand moment, assurément !

DSC_5077 copy      DSC_5079      DSC_9331 copy

Je découvre la musique aérienne d’Isaac Delusion.

DSC_5167 copy DSC_5170 copy DSC_5162 copy DSC_5172 copy

Ce mélange des genres musicaux est apprécié du public. Hip-hop, pop, électro, guitares claires accompagnent les mélodies mises en valeur par la voix enivrante du chanteur.

Vus l’an passé à la Fête du Bruit, c’est avec plaisir que je retrouve The Strypes sur la scène Kerouac.

               DSC_5189 copy DSC_5201 copy DSC_9370 copy

Ces quatre très jeunes irlandais balancent un rock frénétique avec le jeu de scène qui va bien. Côté technique, ils assurent vraiment aussi. Ça envoie, et c’est peu dire. Encore un énorme moment. Mémorable !

                                             DSC_9352 copy           DSC_9373 copy

The Shoes, un des groupes français du moment, emporte le public avec son électro rock. C’est la seconde fois que je les vois en live. J’avais apprécié. C’est amplement confirmé. A suivre…

                      DSC_5249 copy      DSC_5256 copy      DSC_9391 copy

Je ne suis pas dans le « pit » pour The Prodigy qui envoie du très lourd. Bluffant d’énergie !

            DSC_5311 copy      DSC_5320 copy

Madeon et SBTRKT, deux grands noms de la musique électro, débutent leurs sets à la même heure… Il faut faire un choix. Je vais découvrir SBTRKT.

                     DSC_5335 copy      DSC_5353 copy      DSC_5355 copy 

1h00-1h30 : Un petit temps de pause musicale avant la prestation des derniers artistes. Une surprise est annoncée par les organisateurs. Programmés le lendemain sur la 3ème scène du festival, Krismenn & Alem ont l’opportunité de monter sur l’immense scène Glenmor. Ce duo, estampillé « label Charrues » renverse le public, conquis par ce troublant mélange des genres, kan ha diskan/human beat box !

                         DSC_5380 DSC_5383 DSC_9411

C’est Caribbean Dandee (JoeyStarr/Nathy (Tüco)/DJ Pone/Cut Killer/B.A.G.A.R.R.E) qui enflamme la plaine de Kerampuil pour terminer, sous la pluie, cette belle seconde journée.

                 DSC_5405      DSC_5411 copy      DSC_9473

Texte et photos Bertrand CORRE

Merci au Festival des Vieilles Charrues, aux artistes, aux festivaliers, aux bénévoles…

Plus de photos sur ma galerie

 

 

 

 

 

Please follow and like us:
0

Leave a reply

Your email address will not be published.