Barbara Carlotti aux Nuits de Fourvière

Barbara CarlottiL’Odéon antique de Fourvière a ouvert sa scène à Barbara Carlotti en ce samedi soir estival. Cet écrin de pierre suspendu au-dessus de la Capitale des Gaules offre, outre une acoustique exceptionnelle, la sensation de véritablement partager la scène avec l’artiste, une chaleureuse proximité illustrée par les spectateurs assis à même la scène.

Barbara CarlottiLe décor est planté, place maintenant au concert. Entourée de ses musiciens, dans une mise en scène sobre avec Lyon en toile de fond, Barbara Carlotti offre au public les premières notes de sa voix unique. La sensation qu’elle prend immédiatement la mesure de la scène, du public se confirme lorsqu’elle s’invite à danser parmi les spectateurs avec un plaisir évident. La frontière  entre la scène et le public restera virtuelle ce soir!

L’élégance et la spontanéïté de Barbara nous emportent… “Vous dansiez”, elle tourbillonne dans une danse effrenée dans le public, son public… “Cannes” évidemment… les sublimes “Nuit sans Lune” et “Mon dieu mon amour”… “Message Personnel” de Françoise par Barbara, élégance disais-je?
La part belle est naturellement faite aux titres de son dernier album “l’Amour, l’Argent, le Vent”, du pétillant “Occupe-toi de moi” au dancefloorien “14 ans”, sans oublier le titre éponyme de l’album qui clôturera le set.Barbara Carlotti

Déjà le concert se termine, les contraintes (aisément compréhensibles) d’une soirée où 3 artistes se succèdent sur scène… le timing est serré et la scène doit être libérée et bien, que diable!, Barbara prend possession des gradins pour chanter a capella au milieu du public… un moments rare, beau, magique dans cet Odéon antique. J’avoue avoir hésité à immortaliser cet instant de peur que le claquement sec de l’obturateur n’en brise la magie. Il n’en fut rien.Barbara Carlotti

Loin de la production mainstream aseptisée, Barbara Carlotti sublime sur scène les textes et notes finement ciselés sur ses albums. Samedi, c’était mon premier concert de Barbara Carlotti… vivement le prochain!

Texte et photos : Vincent Assié Photographe

Remerciements à : Barbara Carlotti / Judith Levy (Mademoiselle & Co) / Delphine Gayon(Pbox) / Festival Les Nuits de Fourvière

Copyright Vincent Assié pour Live!!

Please follow and like us:

Leave a reply

Your email address will not be published.