Festival de cornouaille : Un très très bon cru

Et voilà, une nouvelle édition qui se termine et franchement, ce nouveau rendez-vous sur six jours au lieu de neuf fut une véritable réussite !!!! Que retenir ? Une organisation aux petits oignons, des bénévoles toujours aussi souriants et attentionnés (une petite pensée pour “ma” mamie de l’accueil entrée presse..à l’année prochaine, si elle me lit). Et bien sûr, un grand merci aux artistes si différents les uns des autres, mais qui à leurs manières ont tout fait pour rendre le public heureux. Personnellement, je retiendrais un James Blunt franchement beaucoup plus dynamique que je l’imaginais ; une soirée Celtas Cortos et les ramoneurs de menhirs absolument incroyable et surprenante, avec la présence de Louise Ebrel ; Bien sûr aussi la surprise Nolwenn Leroy. Je m’attendais à rencontrer une jeune femme enfermée dans son petit monde et très très honnêtement, nous avons eu à faire à une générosité incroyable que ce soit avec les bénévoles (tout le temps un petit mot gentil), une accessibilité incroyable en backstage et un sourire qui en a “ému” plus d’un..suivez mon regard.. et enfin, après une bonne heure en coulisse, elle a encore trouvé le courage d’aller signer des autographes aux 300 fans qui attendaient encore…Chapeau mademoiselle Leroy !!! Je retiendrais aussi le concert plein de fougue de Mr Pat O’May et de son groupe qui ont ravi l’espace évêché….. Voilà un petit extrait de ce qui m’a le plus marqué positivement. Un énorme regret tout de même, la faible affluence (c’est le moins que l’on puisse dire) au concert de Siam!!! sur le coup, je me suis maudit d’être Quimpérois puis par la suite, je crois que ce fut le seul et unique raté de programmation de tout le festival, car Siam est passé en dernière partie de soirée après deux concerts de musique irlandaise assez énergiques… le public n’a pas réussi à faire le lien et s’en est allé.. quel dommage, car le duo nous a encore réservé de sacrés beaux moments musicaux.

Un grand grand merci donc à l’organisation de ce festival en ne citant que son directeur Jean Philippe Mauras et son président Jean Michel Le Viol, à l’accueil presse avec Soizick Fonteneau (attachée de presse du festival) et ses deux assistantes Annaïg Billard et Louise Rossat, à Antourtan pour m’avoir accueilli pour la troisième fois ( merci à Nicolas Gonidec, Hervé, Gwénolé, Yannick, Goulven…et tous les autres bien sûr).

A l’année prochaine !!!

Toutes les photos : Toutes les photos du festival
Remerciements à :Festival de cornouaille / Antourtan
Copyright Erwan Raphalen pour Live-On-The-Edge
Please follow and like us:

Leave a reply

Your email address will not be published.