Horace Andy à la Carène : 17 mars 2012 ( Erwan Raphalen)

Première partie avec Kingston Kraon, groupe du secteur de Crozon, que j’avoues ne pas connaître du tout. Une très belle surprise d’ailleurs avec un chanteur très à son avantage, une vraie gueule de raggae man, une attitude assez sympathique sur scène, et un groupe qu , je dois le dire, s’est donné à 200%. Un très bon début de soirée !!

 

J ‘avoue, que j’attendais, mister Horace avec une certaine impatience. En effet, il m’avait été annoncé comme le “roi” du Roots de la Jamaique.. et franchement, l’entrée sur scène et la stature de ce grand monsieur, m’a vite fait comprendre que la soirée n’allait pas être tout à fait comme toutes les autres. Et pourtant, la belle Carène, comme souvent dans les soirée Reggae n’a pas réussit à faire le plein..J’ai d’ailleurs beaucoup de mal à le comprendre! Quelques soirées avec Danakil et Alborosie me contrediront, mais la présence de Lee Scratch Perry ou de Horace Andy ne remplit pas la salle…bizarre…

Revenons à l’artiste du soir..un premier titre très musical et où sa présence nous a manqué..Puis une arrivée sur scène qui me fait dire que sa condition physique est encre exceptionnelle malgré sa barbe blanche et ses cheveux gris cachés derrière son bonnet de couleur jamaïcaine. L’ambiance Reggae Roots est arrivé d’un seul coup, et le “jeune” homme à vraiment donné de sa personne. Une exceptionnelle soirée à la Carène comme je les aime. Un artiste qui danse, qui fait paticiper le public, une lumière fabuleuse..

J’ai discuté avec pas mal de spectateurs ce soir là, qui ont à l’unanimité conclus que ce Horace Andy avait ranimé le Roots qui est en nous!!

Pari gagné pour la Carène!!

 

Toutes les photos : Horace Andy par Erwan Raphalen
Remerciements à : La Carène / Horace Andy / Kingston Kraon
Copyright Erwan Raphalen pour Live-On-The-Edge
Please follow and like us:

Leave a reply

Your email address will not be published.