Interview: Guillo – Nouvel album “Super 8”

Guillo "Super 8" - (Crédit photo : Sébastien Husté)

A l’occasion de la sortie de son nouvel album “Super 8”, Guillo nous a accordé une interview. Bobine en place? action!

– Live!! : Bonjour Guillo, ton second album “Super 8” sort donc aujourd’hui 15 avril!
– Guillo : Oui, c’est d’actualité puisqu’il sort le jour même où la Corée du Nord doit lancer un missile nucléaire selon certains experts. Un grand feu d’artifice prévu pour la sortie de mon album, c’est génial!

– Live!! : “Super 8”, un titre empreint de plein de souvenirs d’enfance?
– Guillo : Ce titre est également le titre d’une chanson présente sur l’album qui a été inspirée par le clip de “Si j’étais Marty McFly” où on avait utilisé les images d’archives de mon père. Cette couleur-là collait bien à “Si j’étais Marty McFly” et du coup, en regardant toutes ces images je me suis dit que j’aimerais bien écrire sur ces histoires, mes souvenirs avec mes frères, mes soeurs… Cela a été aussi le commencement d’autres chansons qui, sans m’en apercevoir, parlaient également de tout cela.

– Live!! : C’est aussi une manière de se poser, regarder le passé avant de passer à autre chose?
– Guillo : Oui c’est cela, exactement. A un moment de notre vie, on a besoin de regarder un peu derrière, voir ce que l’on a fait, qui on a perdu, qui est toujours là. Moi j’ai besoin de cela. De temps en temps, c’est bien de savoir d’où on vient pour mieux se connaitre. Pour l’Humanité c’est pareil, ce sera peut-être le thème d’un prochain album. C’est aussi utile de comprendre notre histoire pour être mieux dans ce monde-là autant qu’on peut l’être.

– Live!! : Tout à l’heure, tu évoquais “Si j’étais Marty McFly”, une chanson qui était aussi présente sur ton premier album?
– Guillo : Le premier album n’en était pas vraiment un, c’était un neuf titres enregistré dans des conditions “live”. D’ailleurs 3 ou 4 chansons sont des maquettes “live” de chansons présentes sur “Super 8”.
La plupart des chansons de “Super 8” gardent d’ailleurs ce côté live: il y a des arrangements, des instruments supplémentaires mais il ne sonne jamais surfait, artificiel. Cela donne un peu sa couleur à l’album.

– Live!! : Comment s’est déroulée la réalisation de l’album?
– Guillo : C’est David Mignonneau du groupe Fergessen qui l’a réalisé, joué quelques instruments. D’autres musiciens de son entourage ou du mien sont intervenus par la suite (Nicolas Vitas, Boris Jardel du groupe Indochine, Gérard Védèche, Jérémie Bossone, Syan, Mathieu Cuvillier…), ce qui donne un côté fraternel à l’album. C’est d’ailleurs un album qui a beaucoup voyagé, il a été réalisé dans plusieurs endroits, avec plein de gens différents. Finalement, cette réalisation a été un peu comme un voyage. C’est une aventure d’un an que concrétise cet album.

– Live!! : Cela n’a pas été difficile de garder une cohérence?
– Guillo : Non car on est resté en contact avec David, même si on était éloignés. Le premier mois s’est déroulé chez moi, puis on a beaucoup dialogué à distance: David m’a envoyé les premiers mixages puis nous nous sommes revus plusieurs fois pour tout finaliser. Cela permet aussi de prendre du recul, d’avoir du temps pour revenir sur certaines choses sans deadline, sans pression.

– Live!! : “Super 8” est une autoproduction?
– Guillo : Pas exactement, il a été produit par mon manager Sébastien Cacaly qui a fondé pour l’occasion le label “La Bonne Compagnie” et qui s’est chargé de trouver les financements pour  l’album, les musiciens, le clip de « Si j’étais Marty mcFly » (Réalisé par Xavier Arias pour Walter Films / Lou Doillon-I.C.U / Lescop-La Forêt). Il nous a fait confiance sur tout l’aspect artistique et organisationnel. C’est quelqu’un qui est d’abord un ami et avec qui j’ai vraiment une relation de confiance. On se dit les choses sans problème, tout le temps… une bonne compagnie! Ce nom n’a donc pas été choisi pour rien, d’autant qu’il vient d’une chanson que j’ai écrite avec Michaëla Chariau de Fergessen. Cela s’est donc fait entre amis dans une liberté totale, ne dépendant de personne, dans un esprit d’artisanat. J’aurais beaucoup de mal à me voir aujourd’hui dans un gros label. Auparavant j’y pensais beaucoup, j’en avais envie. Aujourd’hui, je sais tellement la réalité des choses et nous avons tellement l’habitude d’être autonomes que si ça devait se présenter, j’irais vraiment de façon très prudente. Bien évidemment, nous manquons parfois cruellement d’exposition et de diffusion mais on y travaille.

– Live!! : Tu as lancé un projet sur la plateforme de financement participatif KissKiss BankBank, peux-tu nous expliquer le sens de cette démarche?
– Guillo : En fait c’est très simple, David et Michaëla ont utilisé ce site pour leur album et ont réussi à réunir les fonds qui leur manquaient pour le mixage et la promotion. De notre côté, vu que nous avons fait les choses de manière indépendante, nous avions besoin d’un apport supplémentaire pour faire la promotion de l’album et rémunérer les attachés de presse/web, tout ce qui va nous permettre de diffuser l’information et de faire parler du disque. Nous avons utilisé KissKiss BankBank car c’est aussi une manière de garder le lien avec les gens qui suivent ce que je fais et ça leur permet de participer activement à l’aventure. Il mettent une petite somme, une grosse somme, comme ils peuvent, comme ils veulent, déposent un petit mot. Nous avons 45 jours pour atteindre l’objectif donc il y a un petit côté course contre la montre qui moi me plait bien.

– Live!! : On peut-on trouver “Super 8” dès aujourd’hui sur internet, dans les bacs?
– Guillo : Oui on peut trouver l’album en physique dans certains magasins et chez les disquaires, notre distributeur ayant un partenariat avec Cultura. Et bien sûr sur internet et les plateformes Deezer, iTunes et bientôt sur mon site. Si les gens veulent participer à l’aventure, ils peuvent sur la page du projet KissKiss BankBank le commander en CD, en numérique, en vinyle et du coup nous aider à avancer.

– Live!! : On peut te retrouver également sur scène?
– Guillo : Bien sûr, j’ai fait récemment une petite tournée en Suisse. J’ai fini une série de concerts à Toulouse la semaine dernière. Les prochaines semaines, nous jouerons à Paris puis au Festimai dans les Landes où je ferai la 1ère partie de La Grande Sophie. Toutes les dates sont disponibles sur mon site.

Le site web de Guillo: http://www.guillolesite.fr/

Soutenez le projet KissKissBangBang de Guillo ici !

Remerciements: Guillo
Propos recueillis par: Vincent Assié pour Live!!

 

Please follow and like us:

Leave a reply

Your email address will not be published.