INTERVIEW : LADYLIKE LILY

 

Rendez-vous téléphonique aujourd’hui avec une demoiselle que j’ai découverte et photographiée il y a quelques mois lors de sa première partie du concert de Zaz à Quimperlé : Ladylike Lily et son univers plein de douceur et de simplicité. Une voix douce, une conversation bien agréable, un joli moment que j’ai pu passer en ce début d’après midi

1- Comment te décrirais-tu ?

LL : On me pose assez souvent cette question en interview. En fait, je dirais volontaire, avec une année assez chargée du fait de ma décision de donner un sens beaucoup plus professionnel à ma démarche artistique.

2-Comment es-tu arrivée à ce projet solo Guitare -Voix ?

LL : Mon projet a vu le jour l’année dernière au mois de mai, puis la sortie du cinq Titres en novembre. Et tout c’est enchaîné très vite en fait, avec des concerts perso, mais aussi beaucoup de premières parties : Zaz, Moriarty..

4-Comment vis-tu le fait d’être seule sur scène ?

LL : En fait, j’ai joué dans plusieurs groupes sur Rennes, mais mon envie première depuis toute petite est de faire de la musique. J’ai baigné dans ce milieu depuis l’âge de 15 ans où au quotidien, je rencontrais déjà des musiciens professionnels. Et j’ai su tout de suite ce que je voulais faire. Le fait de se retrouver seule, était une évidence, une envie.. Je ne peux pas dire que je ressens un manque de ne plus avoir mes compagnons de route à côté de moi, même si après la mise en place du projet solo, rien n’empêchera de se refaire des plaisirs ensemble pour s’éclater. En tous les cas, vu ce qui se passe depuis un an maintenant, je n’ai aucun regret.

5-Quelles sont tes influences ?

LL : Il y a de nombreux styles musicaux, en fait je suis ouverte à tout genre de musique. Mes premières influences sont le Rock, la Pop, Le Folk. Mais j’avoue qu’en fait dès qu’il y a de la sincérité dans ce qui est proposé, tout peut m’interesser.

6-Comment as-tu accueilli la nouvelle de ta programmation aux vieilles charrues ?

LL : J’ai une relation très particulière avec les Vieilles Charrues, puisque j’y étais l’année dernière. Pas dans la programmation officielle du festival mais, en tant que gagnante du tremplin Label Mozaïc. Plus tard, Jeanne de L’association des Vieilles Charrues  a de nouveau apprécié ma première partie de Moriarty et par la suite ils m’ont contacté pour m’inviter sur la programmation des 20 ans. Ce festival est donc pour moi un gros coup de coeur, puisque c’était mon tout premier festival l’an dernier. Je suis super émue et ravie d’y avoir ma place cette année, car c’est pour moi LE festival à ne pas rater.

7-En dehors de ce grand rendez-vous, quels sont tes projets?

LL : En fait je devais revenir pour deux mois dans le Finistère pour écrire les nouveaux titres de l’album, mais comme les choses se précipitent un petit peu…. j’ai finalement accepté beaucoup de dates pour cet été puis à la rentrée une tournée en Suisse qui sera suivie de beaucoup de premières parties à nouveau. La grosse différence est que ce ne sera plus seulement en Bretagne mais, dans tout l’hexagone. La grosse priorité restant tout de même l’enregistrement de l’album qui devrait se faire d’ici la fin de l’année.

8-merci beaucoup pour ce moment ensemble, as-tu quelque chose à dire aux lecteurs de Live-On-The-Edge ?

 LL : Simplement pour tous ceux qui veulent suivre mon actualité, la manière la plus simple est d’aller sur ma fan page facebook. Le réseau Web est en effet un bon vecteur pour communiquer avec le public. Je vais d’ailleurs surement y mettre quelques vidéos, car sur mon cinq titres ne figurent pas tous les morceaux qui font partis de mon set. Je vais donc sans doute les faire connaitre de cette manière. J’encourage donc tous ceux qui le veulent, à me suivre via le Web.

Merci beaucoup Ladylike Lily et rendez-vous le 17 juillet  aux Vieilles Charrues pour ceux qui auront la chance d’y être !!!

Remerciements à : Ladylike Lily Facebook  / Ladylike Lily Fan Page
Copyright Erwan Raphalen pour Live-On-The-Edge
Please follow and like us:

2 Comments

Leave a reply

Your email address will not be published.