Junip à l’Épicerie Moderne

JunipIls étaient nombreux hier sur les bancs de la rentrée de l’Épicerie Moderne, les vacances bien loin dans le rétroviseur, mais dans une ambiance joyeuse et avec une bonne humeur affichée, typique de ce lieu chaleureux aux travaux pratiques. On y découvrait José Gonzales et son nouveau groupe Junip précédé de l’artiste Imagho appelé en renfort de dernière minute pour introduire la soirée.

ImaghoImaghoFace à une scène lourdement encombrée d’instruments en tout genre, le public découvre en son centre le musicien/chanteur Imagho qui, dès la première note, instaure une atmosphère subtile et délicate, un son feutré, des cordes exquises sur échos de bande magnétique vintage. Un set souvent purement musical, prenant le temps d’installer son atmosphère pour mieux introduire des textes ciselés en parfait accord avec son auteur. Une première partie au pari osé, mais qui charme au final une bonne partie du public, laissant cette impression que c’est toujours trop court, mais vous donnant envie d’en découvrir davantage et c’est là l’essentiel.

JunipJunipLe décor s’illumine, José Gonzalès apparaît en son centre entouré de ses musiciens, baignés d’une brume nacrée du plus bel effet, laissant entrevoir l’effigie d’un sublime faon, symbole de la tournée. Le spectacle commence et ne laisse planer aucun doute sur la suite, nous somme ici en présence d’un Groupe à la grande cohérence, rien de superflu, tout le monde est à sa place: batteur charismatique siégeant en espace ouvert, claviers énergiques juxtaposés et bassistes et instrumentistes en renfort. Le son est affuté et précis, la voix singulière de Gonzales parfaitement placé. Les titres s’enchaînent, rythmés et jamais linéaires, donnant tous leurs sens au son live, sortant du cadre confiné de l’album. Chaque morceau y semble plus vivant, plus sensoriel, les musiciens prennent du plaisir à jouer et cela ce ressent.Junip

La magie opère, le public lévite durant tout le show. Un rappel unique d’un set au bon timing conclut le spectacle et démontre le talent du groupe pour nous embarquer dans ces voyages raffinés, chargés d’influences subtiles. Voyages dont on ne sait même s’ils touchent à leurs fins et qui laisseront en nous une empreinte durable. Soirée sans faute donc pour l’ouverture de la saison,qui prédispose au meilleur pour la suite, encore bravo aux artistes et à toute l’équipe de l’Épicerie Moderne!

Junip

Texte: Fabrice Buffart

Photos : Vincent Assié Photographe

Remerciements à : Junip / Imagho / l’équipe de l’Épicerie Moderne

Copyright Fabrice Buffart et Vincent Assié pour Live!!

Please follow and like us:

Leave a reply

Your email address will not be published.