Rencontre avec Double Elvis (Interview J.C Boccou)

1-       Double Elvis a démarré en solo,  Comment as tu décidé d y incorporer Gwenn?

Dans un premier temps, Double Elvis n’était pas destiné à  devenir un groupe. C’était juste quelques chansons que j’avais en réserve. Les  choses se sont accélérées quand j’ai posté le titre ‘Virginia Tech’ sur la  toile. Vu le nombre de réactions venant d’un peu partout, je me suis dit que ça  valait le coup de tenter quelque chose! Le choix de Gwenn s’est fait  naturellement. On se connaît depuis longtemps et on partage pas mal de goûts  musicaux.

2-       Le courant New Wave des années 80  n’est plus aussi répandu, quelles sont vos inspirations  ?

Multiples ! Gwenn vient du punk et ses influences  restent résolument britanniques avec des groupes comme Kasabian, Blur mais aussi  les Cure, sur lesquels on se rejoint. En ce qui me concerne, j’écoute de tout.  De Nine Inch Nails à QOTSA en passant par dEUS. Je suis d’ailleurs rarement  inspiré par la musique mais plus par des films, des bouquins ou des images  fortes.  Pour ce qui est de l’étiquette  New Wave années 80, les avis ne sont pas les mêmes en fonction des pays. En  Allemagne, on nous range dans la catégorie gothique( !). Pour les américains  c’est du rock, pour les anglais du pop-rock. Les goûts (Les cases) et les  couleurs 😉

 3-       Comment se déroule votre  collaboration, chacun son rôle?

J’écris les  titres et j’essaie d’aller aussi loin que possible dans le processus. Une fois  que j’arrive à un résultat proche de ce que j’ai en tête, j’envoie des mp3 à  Gwenn… et on entame les  négociations !!

 4-       Il semblerait, que Double Elvis soit  plus connu dans certains pays Européen, comment expliquez vous cela?

Les gens de l’extérieur sont souvent surpris d’apprendre que nous  sommes français. Comme si un groupe d’ici n’était pas supposé faire ce genre de
musique.  Les réactions sont très  contrastées. Du ‘ça marchera à l’étranger mais pas ici’ au ‘ça marchera en  France mais pas en Bretagne’.  Le plus
important pour nous, c’est de continuer à faire plaisir au public qui nous suit,  quelque soit le pays.

 5-       Quels sont les projets? des dates  importantes?

Je rentre de Chicago où j’ai travaillé sur quatre nouvelles chansons avec Matt Walker, batteur de Morrissey (ex-Smashing Pumpkins et  Garbage) avec qui on travaille depuis deux ans et le producteur Sean  O’Keefe(Fall out boy/Von Bondies).  Matt  a repris la route avec Morrissey jusqu’à la mi décembre. On attend son retour  pour terminer l’album. Une fois les prises terminées, Sean mixera le tout début  2012.  Pas de date de sortie pour
l’instant, on attend de se trouver un label/éditeur et un tourneur motivés par  le projet afin de pouvoir se monter une tournée avec Matt et  défendre  correctement cet album. On a aussi un projet de tournée au Japon qui se dessine  pour l’année prochaine.
Et  dans un autre registre, on bosse en ce moment sur le clip officiel de l’équipe  de cyclisme Bretagne-Schuller qui souhaite utiliser un titre de Double Elvis  pour sa campagne promo 2012.

Toutes les photos : Double Elvis
Remerciements à : Double Elvis
Copyright Erwan Raphalen pour Live-On-The-Edge
Please follow and like us:

Leave a reply

Your email address will not be published.